top of page
Rechercher
  • Photo du rédacteurNils Nordberg

Un DJ c’est chouette, mais un groupe live sur un événement ça déchire !

La musique est un aspect primordial de l’événement. Elle influe sur son humeur (studieuse, relaxante, festive), son rythme/tempo (lent, rapide) et habille ses temps morts. Dans le passé, la musique était jouée exclusivement en direct par un groupe de musiciens. L’avènement du hip hop et de l’électro ainsi que le développement de nouvelles technologies ont changé la donne et les DJs (ou Disc-Jockey pour les intimes) contrôlent désormais le monde !


Une roda de Samba joue à un cocktail d'entreprise

Il faut dire qu’employer un DJ coûte moins cher. Comme il est généralement seul, cela représente moins de frais de transport, de restauration, d’hébergement, de cachets, mais aussi moins de matériel à transporter (ouf pas de batterie !) et moins d’égos à gérer. De plus, les DJ  ont un répertoire infini sur leur disque dur qu’ils peuvent remixer en sons originaux, mais surtout ils ne prennent pas beaucoup de place (« il sera parfait là dans le petit coin, pas besoin de scène non ? »). Bref que demander de plus ?

 

Moins de pragmatisme, bon sang ! Au diable la simplicité et l’efficacité froide d’une clé USB ! L’événementiel est là pour surprendre les convives ! Plusieurs personnes se démenant sur scène ainsi que le son brut de la distorsion d’une guitare électrique transmettent une énergie autrement plus intense.  


Un quartet joue à un événement d'entreprise

Les sons clairs d’un violon et d’un violoncelle véhiculent eux des émotions brutes sensibles, raffinées, profondes. Un Big Band Jazz, lui, transportera les invités directement à l’époque des années folles.

 

Le résultat final ne peut qu’être plus original, fun et convivial. De surcroît les gens ont besoin de cette touche humaine sur scène après le covid !

 

Pour aller plus loin, le choix d’un groupe thématique nous semble plus intéressant qu’un groupe de reprises de tubes internationaux. Certes ces derniers fédèrent par le fait que tout le monde connait les titres joués. Néanmoins Taylor Swift, Ed Sheeran ou Rihanna tournent déjà en boucle en radio, à la télé et aux supermarchés. Il ne faut pas avoir peur d’offrir quelque chose d’autre au public, il est généralement plus ouvert que l’on ne croit.


Un brass band flashy joue dans la rue pendant le carnaval de la Nouvelle-Orléans

En vrac, laissez-vous tenter par : un groupe de cumbia Colombienne, de salsa Cubaine, de maloya Réunionnaise, de Kompa Haïtien, de blues Touareg, de Gnawa Marocain, de tango Argentin, de flamenco Tzigane, de sirtaki Grecque, de musique de films (Tarantino, Enio Moricone, John Williams...), de surf rock, de mariachi Mexicain, une fanfare Basque, de La Nouvelle Orléans, des Balkans, une Batucada ou une roda de samba Brésilienne, un vieux bluesman du Delta du Mississippi, une chanteuse de Soul, des chanteurs de polyphonie corses, une joueuse de harpe scandinave ou de Kora Malienne, un bal musette avec accordéons…

 

Mais si vous souhaitez tout de même un DJ, alors prenez-en un qui passe des vinyles pour plus d’authenticité. Un sound system avec de grosses baffles aux couleurs de la Jamaïque crachant un reggae chaleureux et un MC (Master of Ceremony) ça peut avoir de la gueule, non ?


Un joueur de guitar flamenco, vu de dos, observe trois danseuses en tenue traditionnelle

A noter que vous pouvez utiliser des sites comme Linkaband pour trouver le ou les artistes pouvant faire votre bonheur. Ces sites s'occuperont du transport, du matériel technique ainsi que de payer les artistes, et vous refacturons l'ensemble.


Vous pouvez aussi passer en direct avec un groupe qui vous a tapé dans l’œil mais assurez-vous cependant qu'il dispose d'une structure pour vous facturer la prestation.


Et vous, vous êtes plutôt DJ ou groupe live sur un événement ?



32 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page